La Lettera amorosa

Un ensemble à géométrie variable qui se spécialise dans les musiques des 17e et 18e siècles. Le nom de l’ensemble a été inspiré par une pièce extraite du septième livre de madrigaux de Claudio Monteverdi intitulée La Lettera amorosa [la lettre amoureuse], que l’ensemble affectionne particulièrement. Les programmes de la Lettera amorosa sont consacrés à la musique anglaise, à la musique italienne, à Haendel et Steffani et la musique française.

Laura Pok [flûtes et viole de gambe]

Née en 1976. En 1994, elle entre au Conservatoire royal de Bruxelles où elle obtient les premiers prix d’harmonie, de contrepoint et d’histoire de la musique avec distinction, ainsi que les diplômes supérieurs de flûte à bec, de solfège et de musique de chambre, tous trois avec grande distinction. Laura Pok se produit et enregistre avec de nombreux ensembles. Elle a donné de nombreux concerts en Europe, en Amérique et en Asie, ainsi que des Master Class. Laura Pok enseigne la flûte à bec aux académies de Nivelles, Forest et Ixelles et au Conservatoire royal de Bruxelles comme assistante de Frédéric de Roos.

Céline Vieslet [soprano]

Née en 1981, commence l’étude du chant à 14 ans avec Annie Frantz au Conservatoire de Verviers. En 1996, elle entre au Conservatoire de Liège et obtient le premier prix puis le diplôme supérieur de solfège avec grande distinction et le diplôme de méthodologie. Elle intègre la classe de chant de Marcel Vanaud au Conservatoire de Bruxelles et y obtient le premier prix de chant concert ainsi que le diplôme de méthodologie. Parallèlement, elle s’est perfectionnée pendant quatre ans auprès de Monique Zanetti dans la classe de chant baroque du Conservatoire de Metz. Elle a suivi également plusieurs Master Class et leçons d’interprétation du répertoire baroque et elle enseigne le chant au Conservatoire de Verviers depuis 2005.

Bernard Zonderman [théorbe]

Lauréat en guitare et pédagogie musicale à l’IMEP, premiers prix de solfège, histoire, musique de chambre et guitare. Il a poursuivi sa formation aux Conservatoires de Bruxelles puis de Liège où il s’est perfectionné dans les écritures musicales. Passionné par la musique ancienne, il a la chance de rencontrer à deux reprises Robert Spencer qui l’a initié au luth, puis de travailler sous les conseils de Yasunori Imamura et Konrad Junghänel. Il poursuit alors un second cycle d’études pour le luth, le théorbe et la guitare baroque au Lemmens Instituut. Il participe aussi à plusieurs projets de musique du monde, et il enseigne la guitare et le luth aux conservatoires de Ciney et Verviers et à l’académie de Spa.